Enfant

Comme une évidence

Lorsque l’on t’as posé sur moi, une vague d’amour, de joie et de soulagement a envahi mon corps tout entier. Je venais d’accomplir mon projet, je venais de te donner la vie, j’ai enfanté dans la douleur. Je suis fière de ce que j’ai fais. Petite aparté : Plus Jamais sans Péridurale…

Cela fait deux mois que tu es né. Cela fait aussi deux mois d’arrêt complet du tabac. Et cela fait encore deux mois d’allaitement et de nuits saccadées. Toutes les contraintes qui arrivent en même temps qu’un enfant, je les ai acceptées en majorité à ta naissance. Tout cela était comme une évidence pour moi… Et puis tu es venu compléter notre petite famille. Il ne manquait plus que toi.

20150821_103158

Aujourd’hui je suis une maman accomplie. Je vie mieux les nuits courtes. D’ailleurs, à me voir, on ne dirait pas que je dors peu. Les cernes et les poches n’ont pas encore vraiment élu domicile sous mes grands yeux verts, parfois plus petits après une très courte nuit. J’en ai même des compliments ! Il faut savoir que pour ta grande sœur, on aurait dit qu’un train m’était passé dessus, que je n’avais pas dormi depuis un siècle et que je me levais après avoir fais la fête… Et pourtant je dormais plus, parce que je ne l’allaitais pas.

20150928_185422

Parlons-en, Petit d’Homme, de cet allaitement. Grâce à toi je peux enfin le vivre vraiment. Je ne sais pas pourquoi mais l’allaitement me fais ressentir plusieurs sentiments contraires à la fois. Je peux être autant désemparée que confiante, autant déprimée qu’heureuse, autant le rejeter que l’accepter… Ce mélange de sentiments est en fait inexplicable. La seule chose que je sais, est que cet allaitement est une évidence pour moi. La seule fois où j’ai du te complémenter d’un peu de lait artificiel parce que je n’arrivais pas à tirer mon lait fût atroce pour moi ! J’ai vraiment eu l’impression de t’empoisonner… Pourtant, ta sœur n’a pas profité de mon lait très longtemps, à peine 10 jours…

20150919_184316

Mon Petit d’Homme, tu es si beau. Tu nous apporte tellement de bonheur et de fierté ! Et lorsque je vois Jade, malgré les difficultés pour elle de s’adapter à cette nouvelle vie et à cette nouvelle place d’aînée, je ne peux qu’affirmer une chose : être ta grande sœur est comme une évidence pour elle…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s