Famille·Témoignages

Le harcèlement scolaire

Après avoir regardé en replay le Débat sur le Harcèlement scolaire cette semaine, j’ai voulu parler moi aussi et surtout témoigner de ce que j’ai pu vivre. Bien sur, cela n’est rien comparé aux histoires bien plus grave que la mienne.

Tout a commencé lorsque j’étais en 4ème, au collège. Nous étions un groupe de 4 copines que je nommerais Lucie, Marie et Laura. Il est arrivé un moment où un froid s’est installé entre nous et je me suis retrouvée avec Lucie alors que Marie et Laura menaient leur petite vie tranquille. Si l’histoire s’arrêtait là, ce serait super. Mais il s’avère que j’ai fais les frais du harcèlement de Marie et Laura.

affiche-724x1024

Au début ce n’était que des pics en classe et un surnom assez bête : Globule… Bah oui, je ne pouvais changer mes grands yeux vert tout rond. A l’époque il n’existait pas les réseaux sociaux. Et je n’avais pas d’ordinateur. Alors au début les remarques ne rythmaient pas mon quotidien à la maison. Malgré tout, j’ai été vraiment blessée par leur critique. Moi qui pensais avoir tout simplement de grands yeux… Tous les jours d’école passaient avec les injures et les remarques désobligeantes. Mais ça ne s’est pas arrêté là. Je recevais des petits mots en cours avec des dessins, des menaces. Je n’avais pas peur, j’étais juste vraiment blessée. Puis un jour j’ai commencé à recevoir des appels anonymes sur mon portable. Je répondais naïvement. Et là c’était un flot d’injures, de surnoms plus dévalorisant les uns que les autres. « Globule, globule, poisson, planche à pain, t’es qu’une merde, va te pendre ! Fais toi de la chirurgie sale Globuleuse !!!! ». Ce n’était pas des insultes types sexuelles mais tout de même. Le pire est quand ça a commencé à se produire à la maison durant tout un après midi sans relâche. Mon téléphone sonnait dans le vent et sur les messages elles chantaient, elles se moquaient, elles m’insultaient… Je ne comprenais pas pourquoi elles me faisaient ça. Je ne leur avait pourtant rien fais.

Je ne disais pas grand chose à mes parents à ce sujet. Juste que des filles s’amusaient à m’insulter et à me téléphoner. Puis un jour mon père a décidé d’écouter les messages. Et il m’a demandé qui était derrière tout ça. Après lui avoir tout raconté il a agis et a téléphoné aux parents. Il est malheureusement tombé sur un os… Le père de Marie ne prenait pas cela au sérieux et lui a juste dit que c’était des histoires de gamines qu’il ne faut pas prendre au sérieux. Cet homme était flic, il connaissait bien les lois. Alors mon père lui a gentillement rappelé ce qu’il ferait si cela se reproduisait. Et du jour au lendemain je n’ai plus eu de problème avec elles.

Mon histoire se termine bien. Je n’ai pas eu à subir les attouchements, je ne me suis pas faite tabassée, on ne m’a pas humiliée en public. Mais si j’avais été plus faible, si je n’avais pas fait confiance aux adultes, j’aurai été bien plus détruite…

J’ai aussi été victime, par la suite, de harcèlement sexuel de la part de mon professeur de Mathématique, toujours au collège. Cet homme a toujours eu la réputation de pervers, de vicieux. Je devais paraître fragile pour qu’il s’en prenne à moi. A cause d’un simple lapsus entre deux mots me voilà nommé « la banquière du sperme »… Vous imaginez à 15 ans ? Et il ne me le disait pas juste discrètement, il me nommait comme cela en cours, devant tous mes camarades de classe. Il se trifouillait la braguette devant ma table, juste face à mon visage. Il me faisait passer au tableau et je voyais son regard posé sur mes fesses. Il me remerciait doucement d’un « merci ma banquière » à voix basse…

J’en ai parlé de suite à mes parents qui m’ont d’abord demandé de noter toutes les fois où il agissait de la sorte. J’ai donc noté ce qu’il s’était déjà produit et les fois suivantes. Lorsqu’ils ont vu que cela était vraiment grave et surtout que ça prenait l’ampleur et qu’il y avait de graves conséquences sur ma vie à l’école, mon comportement, mon caractère et surtout que ça commençait à m’empoisonner, nous sommes allés à la gendarmerie afin de porter plainte. Les gendarmes m’ont interrogé, m’ont demandé des détails tellement improbables que je me suis demandée s’ils me croyaient et surtout si je n’étais pas fautive dans l’histoire… Vous saviez à 15 ans si la braguette d’un homme est coté droit ou coté gauche pour l’ouverture et de quelle main il l’ouvre ??? Moi pas… Il a été interpellé à l’école puis entendu. J’avais réuni des témoignages mais bizarrement, au moment d’être devant les gendarmes, les parents ont tous interdit à leur enfants de témoigner, craignant surement des soucis par la suite. Je me suis retrouvée seule dans ce combat. Il m’a présenté ses excuses publiques et seul à seul. Et vous savez quoi ? Il n’a été puni que de 5 ans sans pouvoir être professeur principal…. Quelle injustice… Même les forces de l’ordre n’ont pas eu le courage de le sanctionner… Il pouvait donc toujours être au contact direct des élèves et ce sans être inquiété.

Voilà mon expérience d’harcelée. Je n’ai jamais eu un caractère de dure à cuire, au contraire, j’étais discrète. Avec du recul je me rend compte que si j’avais été plus touchée et surtout si je l’avais montré, ça aurait pu dégénérer. Je me suis jurée de ne jamais été harceleuse, sachant trop bien ce que cela fait…

J’espère que vous me lirez et que vous prendrez conscience que si vos enfants ne parlent pas alors c’est à vous d’ouvrir le débat sur le sujet. Lancez des questions, répondez aux leur, expliquez leur ce qui est normal ou pas, ce que signifient les injures, ce qui est bien ou mal, comment agir si jamais ils sont témoin de harcèlement. En groupe c’est plus facile de contrer les harceleurs. N’ayez pas peur d’aborder ce sujet. Ce n’est pas parce que vous en parlez que cela arrive forcément. Mais c’est si vous en parlez à la maison que cela n’arrive pas. Mieux vaut prévenir que guérir…

Et si vous ou un ami ou un proche ou votre enfant est victime de harcèlement, appelez le 3020 et ils vous donneront des conseils et surtout vous écouteront sans jugement.

N’hésitez pas à partager votre expérience, votre vision du sujet, vos conseils : ils pourront être surement très utiles !!!!

Revoir l’émission :  http://pluzz.francetv.fr/videos/debat_harcelement_scolaire_le_combat_de_tous_,146275060.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s